Il est porté à votre connaissance que le lien menant à la classe virtuelle ne fonctionne que pendant la colloque à savoir, du jeudi 21 juin à partir de 7h du matin au samedi 23 juin à 20h.

L’acronyme MOOCs (Massive Open Online Course), désigne littéralement en français «cours en ligne ouverts et de masse». Ce sont des cours en ligne dont l’inscription est gratuite. Ils sont offerts à des cohortes de plusieurs milliers d’inscrits par des universités prestigieuses (150 000 inscrits pour le 1er MOOC de Stanford, automne 2011). Plusieurs de ces cours touchent aux domaines des sciences et de différentes technologies dans beaucoup de disciplines. Certains y voient une «innovation de rupture» qui transformera l’enseignement supérieur.

Les institutions partenaires du Réseau d’Excellence pour les Sciences de l’Ingénieur de la Francophonie (RESCIF) s’engagent à collaborer dans le domaine de la formation académique. Elles mettent en commun leurs compétences pour l’élaboration et la diffusion de contenus éducatifs numériques de qualité sous forme de MOOCs dans les thématiques d’intérêt du RESCIF.

La pénétration du numérique qui est le support de ce type d’enseignement s’est principalement effectuée à travers la téléphonie mobile en Afrique. Cette dernière est l’une des plus dynamiques au monde (GSMA, 2017). Le taux de croissance moyen annuel de 6,1% par an sur les cinq années menant à 2020 est environ 50% supérieur à la moyenne mondiale.

Plus précisément, l’appropriation des outils du numérique dans les systèmes éducatifs qui répondent aux enjeux démographiques et économiques vont imposer un usage de plus en plus massif du numérique dans l’éducation en Afrique (Wavestone, 2017).

Les universités publiques de la plupart des pays africains sont caractérisées par la massification et l’insuffisance des ressources humaines et matérielles pouvant contribuer à l’atteinte des objectifs de formation. Les universités africaines semblent d’ailleurs comprendre les réels enjeux du numérique pour l’Afrique au point de proposer de nombreuses offres de formation à distance (FOAD) à plusieurs catégories d’apprenants.

L’usage du numérique est de plus en plus envisagé par la mise en place de formations à distance (FOAD), par l’utilisation de MOOCs et la création d’Universités Virtuelles (Sénégal et Côte d’ivoire).

Les MOOCs hybridés avec de la FOAD et des cours présentiels peuvent donc constituer une réponse possible à la problématique de la « massification » de la formation en Afrique.

En Afrique, plusieurs expériences de FOAD, des MOOCs notamment ont bénéficié de l’appui technique et financier du RESCIF dont la vision est de « Contribuer à améliorer  la qualité de  l’enseignement supérieur en Afrique et des futurs pays émergents grâce à l’usage du numérique, en partenariat avec les établissements universitaires locaux et les partenaires sociaux. »

D’autres expériences concrètes de FOAD ont été développées par les universités et établissements d’enseignement supérieur en Afrique francophone,  parmi lesquelles on peut noter, au Sénégal : l’UVS, l’ESP, l’EBAD, l’UGB, la Facultés des lettres, la FASTEF. Dans la sous-région également nous pouvons citer l’INP-HB, l’Université Felix Houphouet Boigny et l’ENSPY, l’Université Abomey Calavi. Ces différents établissements ont travaillé en partenariat avec d’autres universités africaines et avec l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), laquelle, à travers son programme MOOCs Afrique, œuvre depuis 2013 à l’intégration du numérique éducatif dans l’enseignement supérieur en Afrique sub-Saharienne.

Il convient dès lors de revisiter, de partager et de vulgariser les différentes expériences d’appropriation du numérique éducatif en Afrique. Le colloque « Le numérique dans l’enseignement supérieur en Afrique francophone : état des lieux, enjeux et perspectives » s’inscrit dans cette logique de découverte, de partage et d’analyse des expériences du numérique éducatif pour une meilleure prise en compte des perspectives possibles et imaginables.

  1. Faire l’état des lieux des MOOCs et du numérique éducatif dans nos différentes institutions ;
  2. Partager les expériences, échanger les bonnes pratiques, sensibiliser sur les possibilités les perspectives offertes et le savoir-faire ;
  3. Coordonner les efforts de création et de diffusion des cours à l’échelle nationale, régionale et internationale ;
  4. Présenter les réformes institutionnelles nécessaires à l’accompagnement de l’usage du numérique ;
  5. Établir une feuille de route pour le déploiement des MOOCs et des ressources numériques libres dans les institutions Africaines.
    • Politique du numérique éducatif en enseignement supérieur
    • Les ressources numériques libres (OER)
    • La pédagogie numérique à l’ère du web 2.0
    • Présentation de résultats de Recherche MOOC Afrique
    • Politiques institutionnelles autour du numérique éducatif
    • Approches pédagogiques mise en œuvre
    • Techniques de production et de diffusion
    • Financement du numérique éducatif en Afrique

Le colloque est ouvert à un large public d’acteurs qui s’intéressent à l’appropriation des TIC à des fins d’éducation et de recherche. Universités, instituts de recherche et de formation, chercheurs indépendants, enseignants et partenaires de l’éducation en Afrique (RESCIF, AUF, la coopération Françaises, Ministère publics, ambassades des pays  partenaires du RECIF, réseau d’entreprises) ainsi que toutes autres personnes intéressées par le numérique éducatif seront les bienvenues.

Le colloque se tiendra à l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) de Dakar ou à l’Auditorium de l’UCAD II, Université Cheikh Anta DIOP et à l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) du 21 au 22 juin 2018

L’ensemble des communications et/ou résumés seront disponibles sur la plateforme de l’UVS. Et, le public admis pourra s’y inscrire et échanger avec les communicants dans les classes virtuelles.

Le programme se déroulera simultanément en présentiel et dans des classes virtuelles sur la plateforme de l’UVS.

La participation au colloque est gratuite, mais l’inscription en ligne ou sur place est obligatoire.
Les propositions d’articles ou de contribution (abstracts de 300 mots) doivent être envoyées au plus tard le 10/06/2018 l’adresse : ‪‪https://inscription.numed2018.uvs.sn/‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬ ‬‬
numed2018@uvs.edu.sn
Les meilleures contributions feront l’objet d’une publication collective.

Possibilité pour les organisations, compagnies et autres fournisseurs de prestations de sponsoriser la conférence à trois niveaux : sponsor avec stand d’exposition, sponsor, ou exposant.

LES ORGANISATEURS DU COLLOQUE

C'EST QUOI LE NUMED 2018 ?

Numérique Éducatif (NUMED)

Le colloque international sur le Numérique Éducatif (NUMED) est soutenu par le Réseau d’Excellence pour les Sciences de
l’Ingénieur de la Francophonie (RESCIF) et d’autres institutions qui s’engagent à
collaborer dans le domaine de la formation académique, notamment sous forme de
MOOCs.

LES INTERVENANTS

Pr Mary T NIANE MESRI

Ibrahima Thioub recteur UCAD

Pr Ibrahima THIOUB (recteur UCAD)

Pr Moussa LO (coordonnateur UVS)

Pr Lamine GUEYE (recteur UADB)

Dimitros NOUKARIS (EPFL)

Abdoul Alpha DIA (UVS)

Alassane DIOP (UVS)

Pr Moustapha DIACK (SUSL-USA)

Khoudia Gueye UVS

Khoudia GUEYE (UVS)

Yves MAHE

Yves MAHE (Coopération scientifique et universitaire France/Sénégal)

PROGRAMME

1er jour – Jeudi 21 juin 2018

8h00 à 9h00Registration and welcome coffee
09h00 à 10h30Session 1 - Ouverture plénière avec allocutions officielles
1. Pr. Papa Alioune NDIAYE, Directeur ESP
2. Pr. Moussa LO, Coordonnateur de l’UVS
3. Pr. Ibrahima THIOUB, Recteur UCAD
4. Mme Rea GEHRING, Cheffe de Mission adjointe de l’Ambassade de Suisse pour le Sénégal
5. Pr. Mary Teuw NIANE, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation
10h30 à 11h00Coffee break 1
11h00 à 13h00Session 2
A. Politique du numérique éducatif dans l’enseignement Supérieur
Modérateur : Dimitrios Noukakis Directeur Programme MOOCs pour l’Afrique

9. Abdoul Alpha Dia, Directeur des études, de la recherche et de l’innovation (DERI), UVS
Les politiques en matière de numérique éducatif en Afrique : conditions clefs de succès et enseignements tirés de l’expérience de l’UVS
10. Alassane Diop, Directeur de la formation et de l’ingénierie pédagogique (DFIP), UVS
Enseignement à distance dans un contexte Africain pour l’enseignement supérieur : les bonnes pratiques et le modèle pédagogique
11. Mouhamadou Mansour Faye, ancien coordonnateur de l'UVS, Département de Physique, UCAD
Apprentissage hybride à l’UCAD : leçons apprises en 12 ans de pratique
12. Moustapha Mbengue, Chef du département communication de l’EBAD
Retour sur l'expérience de l'EBAD, pionnière de la FOAD en Afrique noire francophone.
B. Les ressources numériques libres (OER) –
Modératrice : Khoudia Guèye, Directrice des Infrastructures et du Système d’Information (DISI), UVS

13. Mamadou Lamine Ndiaye, Responsable MOOCs ESP
Les MOOCs dans l’enseignement Supérieur en Afrique : enjeux, opportunités, contraintes et perspectives
14. Alassane Diop, Directeur de la formation et de l’ingénierie pédagogique (DFIP), UVS
La Bibliothèque Ouverte Numérique pour l’Education (BON4ed)
13h00 à 14h00Standing Lunch 1
14h00 à 16h00Session 3
A. Politiques institutionnelles autour du numérique éducatif et pédagogie numérique à l’ère du web 2.0
Modérateur : Mouhamadou Mansour Faye, ancien coordonnateur UVS

15. Dimitrios Noukakis, Directeur Programme MOOCs pour l’Afrique, EPFL
Construire les compétences digitales des ingénieurs à l’aide des technologies numériques pour l’apprentissage
16. Mamadou Vieux Lamine Sané, Responsable du Pôle LSHE (Lettres, Sciences Humaines et de l’Éducation), UVS
La qualité de l'enseignement supérieur au Sénégal : plaidoyer pour des pratiques évaluatives renouvelées
17. Oumar Mbodj, Responsable du Pôle STN (Sciences, Technologies et Numérique), UVS
Fondements de la FOAD : apprendre à l'ère du numérique
B. Approches pédagogiques mises en œuvre (partage d’expériences et « case studies »)
Modératrice : Fatou Diop Sall (Responsable Laboratoire de recherche en marketing et stratégie à l'ESP)
18. Mamadou Sarr, Enseignant-chercheur, FASTEF-UCAD
Expérience de la FASTEF dans la FOAD
19. Chérif Ndiaye, fondateur « Écoles au Sénégal »
(EAS) Démocratisation de l’accès à l’éducation de qualité en Afrique grâce au numérique
20. . Anne Marie Chana, ENSPY Yaoundé
Approches pédagogiques mises en œuvre avec l'avènement du numérique éducatif: cas de Yaoundé
21. Theodore KOUADIO, INP-HB Yamoussoukro
Expérience de l’INP-HB dans la FOAD
22. El Hadji Fall, Professeur de Maths, CEM Tijani de Pikine
Une application dénommée "Bos des Maths" pour les élèves
23. Estelle Février, doctorante au LEST, UMR CNRS & Université d'Aix-Marseille
Le renouvellement de la pédagogie dans un contexte de transition du numérique en Afrique francophone
16h30 à 17h00Coffee break 2
19h00Cocktail dinatoire et réseautage à l’ambassade de Suisse (sur invitation)

2ème jour – Vendredi 22 juin 2018

9h00 à 10h30Session 4
Financement du numérique éducatif en Afrique
Modérateur : Aboubacry Niane, Directeur du financement des établissements d’enseignement supérieur, Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

29. Ibrahima Niang, Directeur de l'Informatique et des Systèmes d'information (DISI), UCAD
30. Alain Capo Chichi, Président du groupe CERCO, Expert FOAD CAMES
31. Anouar Ouedraogo, Senior Flagships Program Coordinator under the Human Capital, Youth and Skills Development Department at African Development Bank

10h30 à 11h00Coffee break 3
11h00 à 12h20Session 5
Certification de formation à distance et modèles de formation continue et professionnelle. Quel futur pour les universités ?
Modérateur : Ibrahima Niang, Directeur de l'Informatique et des Systèmes d'information (DISI), UCAD

32. Jérôme Chenal, Directeur de la CEAT, EPFL
Expérience de l’EPFL
33. Abdourahmane Mbengue, enseignant-chercheur et ingénieur pédagogique, UVS
Compétences Professionnelles des tuteurs : vers la certification du tutorat à distance à l'Université Virtuelle du Sénégal (UVS)
34. AUF Concours « Mon innovation en 120 secondes », Présentation de deux vidéos, Remise de deux prix
12h00 à 15h00Standing Lunch 2
15h à 16h 30Session 6
24. Yuri Changkakoti EPFL, Secrétaire Général du RESCIF et Chef de projet MOOCs collaboratifs – Programme MOOCs Afrique
Le processus de création d’un MOOC, de la conception à la diffusion
25. Khoudia Guèye, Directrice des Infrastructures et du Système d’Information (DISI), UVS
Défis liés aux infrastructures technologiques
26. Modou Fall Coordonnateur DRTP/DISI – UCAD
Utilisation de la réalité virtuelle dans l'enseignement à distance
27. Abdou Khadre Pouye, Responsable Multimédia, UVS
L'impact du multimédia dans le e-learning
28. Abdoulaye Sy, Ingénieur techno-pédagogue, Université de Thiès
Processus de médiatisation
A. Infrastructures technologiques et Techniques de production et de diffusion
Modérateur : Ibrahima NIANG, DISI, UCAD
16h30 à 18h00Session 7 Restitution de travaux des 6 sessions et Discussion modérée pour l’élaboration d’une feuille de route sur les MOOCs et les ressources numériques libres en Afrique
29 . Dr Nafissatou Diouf
17h00 à 18h00Farewell cocktail

Discours du Ministre au NUMED 2018

Présentation de la Banque Africaine de Développement (BAD)

CONTACT

Abonnement à notre bulletin d'information